Chronologie

Historique des projets d’infrastructures en Suisse

1805 Ouverture du col du Simplon, première route carrossable d’altitude d’Europe.
1871 Ouverture de la voie ferrée Viznau-Rigi, premier chemin de fer à crémaillère du monde.
1882 Inauguration du tunnel ferroviaire du Saint-Gothard.
1908 Lac du Klöntal, premier grand barrage de retenue de Suisse.
1912 Premier trajet d’un train entre la Petite Scheidegg et le Jungfraujoch. Le Jungfraujoch reste l’une des gares les plus élevées d’Europe.
1957 Mise en service du plus grand lac de retenue du monde, le « Lac de Dix » ou barrage de la Grande Dixence.
1960 Commande pour la construction du réseau routier national. Votée en 1960, la loi sur le réseau des routes nationales transfère à la Confédération les compétences en matière de construction de routes nationales.
2004 Lancement de « Rail 2000 ».
2016 Inauguration du tunnel de base du Saint-Gothard qui reste le plus long tunnel ferroviaire au monde.

Débuts de Cargo sous terrain en tant que phare de la logistique moderne

2010 Premier petit financement par Migros et Manor pour le développement du concept technique de base (préfaisabilité) en tant que point de départ de Cargo sous terrain.
2011 Constitution d’un groupe de projet avec les premiers partenaires (IG DHS avec Coop, Denner, Manor, Migros ; mais aussi Swisslog, Pöyry, Herrenknecht, Cargo Tube, Valora, DPD, Geotest, ecos et KEP-Dienste) sous la direction de Rainer Deutschmann, Manor.
2012 Élargissement du comité de pilotage avec IG DHS (Coop, Denner, Manor, Migros), Swisscom, DETEC/OFT et d’autres partenaires ; préparation de l’étude de faisabilité, notamment du financement. Premières discussions avec la conseillère fédérale Doris Leuthard.

Fondation de l’association et études de faisabilité

2013 Septembre : fondation à Bâle de l’association bénévole de soutien Cargo sous terrain par 20 entreprises (dont les nouvelles : BKW, CSD Ingénieurs, IG DHS avec Coop, Denner, Manor, Migros, mais aussi Implenia, La Mobilière, Panalpina, Rapp Trans, Streck, Xplanis). L’objectif de l’association est l’élaboration d’une étude de faisabilité pour le transport souterrain de marchandises en Suisse. Le président de l’association bénévole de soutien est Peter Sutterlüti, tandis que l’étude de faisabilité est confiée à CSD Ingénieurs.
2014 Approfondissement des déclarations de faisabilité d’après les prescriptions d’un atelier d’innovation du bureau de l’association. Élaboration de valeurs ajoutées pour les futurs clients, intégration de City-Logistik comme élément central du projet en vue d’atteindre les quantités économiquement requises (système de logistique global).
2015 Mars : bilan de l’étude de faisabilité par CSD Ingénieurs (« PoC I »). Septembre : présentation des résultats et du plan de déroulement par la conseillère fédérale Doris Leuthard. CST est, à l’échelle internationale, le projet le plus avancé de son genre.

Business plan, premières recherches d’investisseurs et fondation de l’AG

2016 Janvier : atelier d’innovation du comité directeur en vue de l’optimisation de la rentabilité, élaboration d’un modèle de financement. Approfondissement confié à CSD Ingénieurs de l’étude de faisabilité basée sur les potentiels identifiés. Le premier Going Public (notamment avec les CEO d’IG DHS, Swisscom et CFF Cargo) suscite un grand intérêt auprès du public. Septembre : bilan de l’étude de faisabilité approfon-die (« PoC II »). Élaboration d’un business plan et première recherche d’investisseurs pour la phase d’autorisation de construire. Novembre : annonce du soutien du Conseil fédéral par les travaux sur la loi CST.
2017 Mars : création de la Cargo sous terrain AG. Les principaux actionnaires sont : BKW, Cargo Tube, Coop, CSD Ingénieurs, Hyperloop One, Mettler2Invest, Migros, La Mobilière, La Poste Suisse, Rhenus Alpina, SAP SE, CFF Cargo, Swisscom, SQS, Banque cantonale de Zurich. Début de la Due Diligence par des investisseurs de la phase d’autorisation de construire (besoins financiers : 100 mios CHF). Premiers in-vestisseurs (Migros, Coop, La Mobilière, Helvetia). Début des pourparlers avec les cantons riverains pour assurer l’intégration dans le schéma directeur cantonal. Évalua-tion du Conseil fédéral concernant la loi sur le CST et la consultation publique.
2018 Janvier : annonce des investisseurs pour la phase d’autorisation de construire (à partir de 2020). Les investisseurs sont les suivants : Coop, Credit Suisse, Dagong Global Investment Holding Group (Chine), Gotthard 3 Mechatronic Solutions/Antrimon Group, Helvetia Assurances, Meridiam SAS (France), Fédération des coopératives Migros, La Poste Suisse, La Mobilière Suisse, Swisscom, Banque cantonale de Zurich.